Chronique des actions du Collectif de 1998 à 2002

Sous-rubriques

20 avril 1998  : Par le biais d’activistes parisiens, nous sommes informés que les autorités françaises expulsent des sans papiers par la Sabena via Bruxelles vu que les protestations des passagers empêchent Air France et Air Afrique d’expulser tranquillement. Nous nous rendons alors à l’aéroport pour informer les passagers des vols vers l’Afrique de la présence de sans-papiers dans les avions et pour les inviter à se révolter contre ces déportations.
Lire l’article.

fin avril - début mai  : Nos interventions auprès des passagers deviennent régulières.

8 mai  : Nous nous joignons à l’action des "gentils occupants" de Liège. Le futur Centre Fermé de Vottem est occupé pendant 12 heures.
Lire les communiqués.

28 juin  : Nous nous mobilisons à l’aéroport contre l’expulsion de Semira Adamu, une jeune femme d’origine nigériane. Sous la pression, la Sabena décide de ne pas embarquer la personne, qui est reconduite au 127 bis.
Lire le communiqué.

29 juin  : Fuaad, d’origine somalienne, est mineur d’âge et doit être déporté vers Kigali. L’Office des Etrangers n’a pas attendu les résultats des tests de tuberculose effectués sur Fuaad avant de décider de l’expulser. Kigali a annoncé le refus de lui permettre de rester sur le territoire rwandais. Nous bloquons le fourgon cellulaire de l’Office des Etrangers qui le transporte à l’aéroport pour le faire expulser. A 7h du matin le fourgon est débloqué par la gendarmerie et Fuaad est transporté à l’aéroport. A 8h nous intervenons auprès des passagers, du personnel de la Sabena, du pilote et de la gendarmerie. A 10h50 Fuaad, qui a été malmené par les gendarmes, est déporté vers Kigali.
Lire le communiqué.

2 juillet  : Action de sensibilisation "Silence, on déporte !" auprès des voyageurs, à l’aéroport de Zaventem.
Lire "l’avis aux voyageurs".

21 juillet  : Nouvelle tentative d’expulsion de Semira Adamu. Elle refuse de partir, est battue et mise en cellule d’isolement. Le soir, une marche aux flambeaux en son soutien se transforme en évasion. Sur 31 évadés, 7 sont repris et mis en cellule d’isolement avant d’être transférés dans différentes prisons bruxelloises. 17 militants sont arrêtés, ils ne seront relâchés que le lendemain. 7 d’entre eux sont inculpés pour délit de solidarité avec des personnes en séjour illégal (article 77).
Lire la revue de presse.

7 août  : A l’appel du collectif contre les expulsions, une centaine de personnalités déclarent héberger des "illégaux". Cet acte est en désobéissance par rapport à l’article 77 de la loi sur les étrangers.
Lire l’acte d’hébergement.

18 août  : Precious était détenue à la prison de Berkendael suite à sa tentative d’expulsion le 21 juillet. Lors d’une action visant à immobiliser le fourgon cellulaire qui la transporte à l’aéroport, deux militants du collectif contre les expulsion sont arrêtés vers 7h30. Ils passeront quatre jours en détention préventive. Vers 9h30, une vingtaine de personnes sont arrêtées à l’aéroport. Parmi eux se trouvent deux journalistes. A 10h50, Precious et quatre autres réfugiés sont déportés.
Elle passera une semaine dans les prisons de Lomé.
Lire l’article

18-19-20 septembre : Festival de résistance aux lois racistes

JPEG - 60.2 ko

22 septembre  : Semira Adamu est assassinée par les gendarmes lors d’une sixième tentative d’expulsion. Une manifestation est organisée le soir même devant le centre 127bis et le domicile du ministre de l’intérieur. Ce meurtre débouche sur quatre jours d’actions
Lire le dossier.

4 octobre  : Manifestation nationale contre les centres fermés à Vottem se termine en affrontement avec la gendarmerie. Une dizaine de personnes sont inculpées. Le procès s’est déroulé durant les mois de mai et juin 2003.

14 octobre
 : Manifestation devant le centre 127 bis, organisée par le CCE.

24 octobre
 : Journée européenne d’actions contre les expulsions et les centres fermés. Lors du départ vers une manifestation au 127 bis, 19 personnes sont arrêtées à Bruxelles. 6 personnes sont tabassées par la gendarmerie avant d’être inculpées de coups et blessures !

10 décembre
 : Action à l’occasion de la célébration des 50 ans de droits de l’homme : « La Belgique sabre le champagne mais c’est le sang qui coule ». Une cinquantaine de manifestants répandent du sang sur le parlement. Plusieurs personnes sont inculpées d’outrages et rébellion.
Lire l’article.

17 janvier 1999
 : La maison du premier ministre Jean Luc Dehaene est entourée de barbelés.

25 avril
 : Action contre les façades de la Sabena et du groupe Accor, partenaires officiels des expulsions.
Lire le communiqué.

22 septembre
 : le ministère de la justice est occupé par une trentaine de sympathisants du collectif.
Lire le communiqué.

15 octobre  : journée européenne d’action. Un calicot "arrêt des expulsions" est accroché au plafond de l’aéroport.

22 septembre 2000
 : Street Party "flux et normes" dans les rues de Bruxelles. La commission de régularisation est retapissée et une plaque rappelant l’assassinat de Semira collée sur l’entrée.

1er décembre
 : soutien aux sans papiers du béguinage arrêtés par la police de Bruxelles et visite domiciliaire chez Yvan Mayeur, responsable de l’intervention de la police.

10 décembre
 : participation à la manifestation nationale sous le mot d’ordre papiers pour tous.
Lire le communiqué.

8 février 2001
 : rassemblement devant l’ambassade d’Espagne pour exiger le respect des accords liant cet Etat avec les travailleurs agricoles étrangers de la région d’El Ejido, un an après le pogrom contre les travailleurs marocains.
Lire le communiqué.

20 avril 2001
 : occupation du cabinet Vande Lanotte, ancien ministre de l’Intérieur qui avait rétabli la pratique du coussin.
Lire le communiqué.

18 mai 2002
 : Vacarme au Palais de justice à l’occasion du passage en Chambre du Conseil des 5 gendarmes assassins.
Lire l’appel.


Articles les plus récents

La France délocalise ses expulsions

lundi 20 avril 1998

Occupation du centre fermé de Vottem le 8 mai 1998

vendredi 8 mai 1998

Semira Adamu a gagné son sursis

dimanche 28 juin 1998

Expulsion de Fuaad Ahmed Nur

lundi 29 juin 1998

Avis aux voyageurs

jeudi 2 juillet 1998

Acte d’hébergement et de soutien aux évadés du 21 juillet

vendredi 7 août 1998

Precious et les ridicules

mercredi 19 août 1998

La Belgique sabre le champagne mais c’est le sang qui coule ...

vendredi 11 décembre 1998

Action contre les partenaires privés des expulsions

dimanche 25 avril 1999

Occupation du ministère de la justice

mercredi 22 septembre 1999

Manifestation pour la régularisation

dimanche 10 décembre 2000

El Ejido : un an plus tard

jeudi 8 février 2001

Occupation du Cabinet Vande Lanotte

vendredi 20 avril 2001

Vacarme

dimanche 24 février 2002