Les Barbelés de la Honte

Le 21 juillet 1998, 31 personnes s’échappaient du Centre fermé pour demandeurs d’asile de Steenokerzeel.

Dans ce livre, ils témoignent. Rejetés ici, condamnés dans leur propre pays, ils ont la lucidité de qui n’a plus rien à perdre que la vie.

La vie, Semira Adamu n’aura pas pu la garder. Le 22 septembre 1998, elle décédait en résistant à son expulsion. Quelques jours avant, elle se confiait au Collectif contre les expulsions pour ce livre qui est dédié à sa mémoire et à tous ceux qui résistent contre les barbelés de la honte.

Ce livre est dédié à Semira, Rose, Precious, Cynthia, Collins, Henry, Robert, Sentigue, Oyo Tunde, Sanussi et toutes les victimes anonymes...

Ce livre est destiné à Messieurs Tobback, Schewebach, Bossuyt, et à certains des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur qui appliquent une politique inhumaine.

Les premiers nous ont appris à résister aux seconds, sans haine mais sans répit.


Articles les plus récents

Avant-propos

mardi 22 septembre 1998

Introduction

mardi 22 septembre 1998

Commentaire

mardi 22 septembre 1998

On me nie ma liberté

mardi 22 septembre 1998

Après l’évasion, j’ai eu tous les employés sur le dos

mardi 22 septembre 1998

Pour que tous sachent ce qui m’arrive

mardi 22 septembre 1998

Mais ils ne sont pas capables de le faire

mardi 22 septembre 1998

La Belgique ne fait pas partie de l’Europe

mardi 22 septembre 1998

J’étais le premier à sortir

mardi 22 septembre 1998

Pourquoi ?

mardi 22 septembre 1998

Precious n’arrête pas de pleurer

mardi 22 septembre 1998