Le Collectif contre les Expulsions en 2 mots

lundi 20 avril 1998.
 

Le CCE est né fin avril 1998. Depuis lors, il a mené de nombreuses actions par rapport à la politique contre l’immigration menée par la Belgique, en se concentrant particulièrement d’une part sur le phénomène de clandestinité dans laquelle sont maintenus les sans papiers et de l’autre, sur les pratiques de détention et d’expulsions massives privilégiées par les gouvernements successifs.

Buts
Le Collectif Contre les Expulsions a pour objectif premier l’arrêt immédiat de toutes les expulsions, c’est-à-dire l’expression illimitée de la liberté de circulation et d’installation, qui est un droit inaliénable de chaque être humain. Il entend aussi soutenir les déportés avant, pendant et après l’expulsion.

Actions
Le CCE privilégie l’action directe et non violente. Le collectif mène en parallèle des
actions de sensibilisation par l’organisation de débats, soirées culturelles et la recherche-diffusion d’informations concernant les pratiques des acteurs intervenant lors des expulsions (ministère de l’intérieur, Office des Etrangers, Gendarmerie, Sabena,...), et des actions de
désobéissance civile qui visent la politique européenne d’immigration.
Le CCE privilégie la solidarité et la désobéissance civile en résistance au système officiel d’exploitation et de ségrégation des sans papiers mis en place par les gouvernements européens.

Fonctionnement
Le collectif est organisé selon des principes de démocratie de base. Les décisions se prennent collectivement. La participation se fait sur base individuelle, les cartes de partis ou
autres organisations restent au vestiaire.
Le CCLE est un collectif autonome.

Plate-forme


- Arrêt immédiat des expulsions.

- Fermeture des camps pour étrangers.

- Libertés de circulation et d’installation.

- Suppression de la double peine.

- Abrogation des lois racistes.

- Régularisation de tous les sans papiers.

- Retour des expulsés.


0 signatures à cette pétition

Forum de l'article

Date Nom et site Web Message