Situation du Centre de Rapatriement 127 bis, Centre de Transit 127

mercredi 8 juillet 1998.
 

Bruxelles, le 8 juillet 2001

Note à Monsieur SCHEWEBACH
Objet : Situation du Centre de Rapatriement 127 bis, Centre de Transit 127.

Ce jour le 08.07.98, il y a au centre 86 demandeurs d’asile en fin de procédure à la frontière, au RC127bis.
Il n’y a que deux ailes ouvertes parce que les travaux d’électricité de l’ « ENI » ne sont toujours pas terminés.
La capacité maximum par aile est de 40 occupants.
Hier, le 07.07.98 il y a eu un incident au TC127, lorsque 3 demandeurs d’asile en fin de procédure, qui venaient de recevoir la décision de confirmation du CGVS ???, devaient être transférés au RC127bis. Suite à leur attitude agressive, les 3 ont été placés en isolement au RC 127bis.
Les autres occupants du TC127 ont remarqué le raffut au sujet du transfert et, selon monsieur VAN DE SANDE l’atmosphère est tendue au TC 127.
Aujourd’hui, il y a 5 décisions positives et 1 décision de confirmation au TC127. Dans les conditions actuelles, il n’est certainement pas à conseiller de laisser un occupant en fin de procédure dans le TC127. Etant donné ce qui s’est passé hier, des troubles ne sont pas à exclus.
Madame MASSELUS du RC127bis rappelle également la situation tendue à Steenokkerzeel. Elle refuse, à juste titre, d’ajouter de nouveaux occupants en fin de procédure.
Il n’est plus possible de travailler convenablement dans ces conditions. Les gens en fin de procédure sont amenés, pro forma, à l’aéroport pour le départ en utilisant le personnel du RC127bis et du service de Transfert.
Malgré toutes les réunions avec la gendarmerie et la compagnie aérienne, la situation perdure depuis février 1998. Sur une population de 86, il n’y en a pas moins de 69 qui refusent de partir. Ajoutons que 7 agents de sécurité et 1 membre de l’équipe sociale ont quitté le service.
(signé)
Gerda Van Waeyenbergh, conseiller adjoint

Steenokkerzeel, le 8 juillet 1998

NOTE A MONSIEUR S. SCHEWEBACH
OBJET : situation au centre

La situation au centre, plus particulièrement de l’aile transit LO, est assez explosive.
Il y a momentanément 86 personnes au centre, dont 69 (+ 3 enfants) ont déjà refusé une ou plusieurs fois. Il y a parmi eux 11 personnes qui ont déjà signé une ou plusieurs prolongations et qui recevront probablement leur dernière prolongation dans les semaines à venir.
Le grand nombre de personnes dans cette aile ainsi que la longue durée de leur présence et le nombre de refus crée des tensions.
Cet état de choses est renforcé par l’influence que quelques meneurs ont sur les occupants.
Les deux ailes de transit sont momentanément plus que complètes et il n’est dès lors pas possible d’accueillir encore de nouveaux occupants au centre de transit n° 127.
L’évacuation effective de ceux qui refusent ne pourra être entreprise avec succès que si un accompagnement par la gendarmerie est prévu. Les occupants s’attendent à ce que les refus successifs aient pour effet final d’obtenir un « ordre de quitter le territoire ».
Vous trouverez en annexe une liste des occupants qui ont déjà refusé une ou plusieurs fois ;
(signé)
Anke Renard, Conseiller adjoint ; Charles Masselus, Conseiller adjoint


0 signatures à cette pétition

Forum de l'article

Date Nom et site Web Message